AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrer


Partagez | 

Journal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betelgeuse-test.graphforum.com
Message posté : Lun 29 Sep - 20:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Nouveau Membre

avatar
Nouveau Membre
Afficher le profil
ϟ Nombre de Messages : 81
ϟ Nombre des messages RP : 106
ϟ Crédits : Tagada tsouin tsouin
Emploi/loisirs : Dudule machin
ϟ Célébrité : Bidule chouette
ϟ Age du personnage : 125 ans
ϟ Statut : Libre comme l'air
ϟ Liens utiles :


Titre numéro un


Titre numéro trois


Aylana O'Connell (journaliste)
June O'Connell (assistante)

?? (journaliste, scénario à venir)
Revenir en haut Aller en bas


Thyra

Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte

Voir le profil de l'utilisateur http://betelgeuse-test.graphforum.com
Message posté : Mar 30 Sep - 20:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Nouveau Membre

avatar
Nouveau Membre
Afficher le profil
ϟ Nombre de Messages : 81
ϟ Nombre des messages RP : 106
ϟ Crédits : Tagada tsouin tsouin
Emploi/loisirs : Dudule machin
ϟ Célébrité : Bidule chouette
ϟ Age du personnage : 125 ans
ϟ Statut : Libre comme l'air
ϟ Liens utiles :


Le Daily Herald





Les locaux du journal

Le bâtiment du Daily Herald est lié au journal depuis sa création. Soucieux de préserver les traditions, ses différents éditeurs ont toujours souhaité conserver cette base saine qui, jusqu'à présent, a porté chance au quotidien. Il a toutefois été fréquemment rénové, ne serait-ce qu'en raison des quelques attaques de Supers-vilains qui peuvent venir se venger contre le journal responsable des médisances à leur sujet. L'endroit est propre, lumineux et aménagé pour permettre à ses employés d'être efficaces.

L'aile principale a été rénovée il n'y a que quelques années et abrite les bureaux des journalistes ainsi que des responsables du journal. Les vitres sont en verre par-balle et triple vitrage de manière à en protéger les occupants qui jouissent toutefois d'une superbe vue sur la rue et ses environs. Les étages de cette aile sont quasiment tous organisés sous la forme d'open space, excepté les deux derniers, occupés par l'éditeur et ses proches collaborateur. L'accès à cette zone est restreint et seuls les employés y possédant un bureau – ou travaillant pour eux, comme les secrétaires – sont autorisés à y pénétrer sans y être invités. Quant aux visiteurs, ils sont toujours accompagnés par un agent de sécurité de manière à éviter des dérapages ou de l'espionnage.
L'aile secondaire quant à elle est beaucoup plus ancienne, même si les bureaux restent bien équipés. Elle sert principalement à garder les articles en cours de rédaction ou les archives. Les deux derniers étages sont réservés aux dossiers sensibles et aux articles « coup de poing » en cours de rédaction. Cette zone est elle aussi très sécurisée et seuls les journalistes assermentés – donc autorisés à travailler sur les dossiers sensibles – peuvent y pénétrer. Les autres étages quant à eux sont accessibles à tous les employés du journal. Les employés possèdent tous des badges avec leur nom et une pastille de couleur qui symbolise leur « accréditation ». Bleu signifiant qu'il n'a accès qu'aux zones basiques. Vert aux bureaux des responsables et jaune aux archives sensibles.

Les lieux sont surveillés par des gardes en raison des nombreuses menaces faites à l'encontre du journal et il faut donc montrer patte blanche pour pouvoir y entrer. Il est impossible de pénétrer dans le bâtiment sans avoir au préalable prit rendez-vous par téléphone. Les gardes recrutés pour assurer la sécurité des employés proviennent d'une société digne de confiance et il est difficile, voire impossible, de les soudoyer.


Les étages

Les étages sont divisés selon les qualifications des journalistes. Ceux chargés d'un même type d'articles se situeront dans la même zone. Les plus proches du rez-de-chaussée sont les débutants, quant aux anciens bien intégrés au quotidien, leurs bureaux se trouvent près du sommet.
À la suite seront listés les PJ et PNJ récurrents travaillant pour le journal, ainsi que leur zone de travail.
Premier étage : June O'Connell, PNJ (assistante).
Deuxième étage : aucun.
Troisième étage : aucun.
Quatrième étage : Aylana O'Connell, PNJ (journaliste).
Sixième étage : Joan Lewis.
Septième étage : aucun.
Huitième étage : Cornelia Tarabotti, PJ (assistante).
Les occupants des étages un à trois possèdent les pastilles bleues. Les étages quatre à cinq les vertes quant aux six à huit, ils bénéficient des pastilles jaunes.




Les employés du journal


Le journal est réputé pour son côté conservateur et bien qu'il soit connu pour ses articles incendiaires à propos des Supers et de leurs imprudences, ce n'est pas son fer de lance. Nombreux sont les hommes d'affaires à acheter le quotidien en raison de ses pages dédiées à l'économie et l'on y trouve aussi de très nombreuses informations sur la politique – locale ou plus générale. Le Herald n'écrit jamais d'article incendiaire sur les métahumains, il ne les considère pas comme des dangers et de nombreux employés appartiennent d'ailleurs à ce milieu.

Les articles sont appuyés sur des faits réels, des statistiques et des preuves probantes. Tout journaliste prit à rédiger un article sans qu'il ne soit basé sur des preuves palpables sera aussitôt renvoyé et décrédibilisé. Le Herald tient à conserver sa réputation et se montre prêt à tout pour cela.


Les employés du journal sont obligés d'avoir une vie quasiment exemplaire. L'éditeur étant un conservateur pur et dur, les homosexuels, les drogués et tous les individus avec des mœurs légères – comme une vie extraconjugale par exemple – n'auront pas leur place au quotidien !

En raison de leurs relations tendues avec la Légion des Étoiles et l'UNISON, les employés – journalistes comme simple homme de ménage – ont interdiction d'entretenir une relation amicale comme amoureuse avec des membres de ces factions. Bruce Cooper tient effectivement à ce que les personnes sous ses ordres soient irréprochables et que personne ne puisse les soupçonner de ne pas être totalement honnêtes en raison de relations de ce type.

Quiconque désobéirait à ces règles serait immédiatement sanctionné par un renvoi en bonne et due forme. Tous ces points sont cités dans le contrat que les employés signent à l'embauche.


Créer un personnage compatible avec le Herald

D'un point de vue RP, il est possible de travailler au journal en étant métahumain. Il est même envisageable d'être un Super, mais uniquement du groupe des Indépendants et dont le visage ne sera évidemment pas connu du public. Les journalistes peuvent travailler dans la branche économique, politique ou celle ciblée sur les Supers. Ils peuvent aussi rédiger des articles plus « basiques », tout dépend des envies de chacun. La seule obligation étant de respecter le côté conservateur du journal (les infidèles, les drogués et autres ne seront pas acceptés). Quant à la règle concernant l'UNISON et la Légion, elle est bien réelle. Les membres liés au Daily Herald ne peuvent pas avoir de relation amoureuse ou même amicale avec les représentants de ce groupe (pour des raisons évidentes). Si vous souhaitez le faire, il faudra malheureusement que votre personnage démission du journal pour éviter un renvoi.
Revenir en haut Aller en bas


Thyra

Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte



Journal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Existe-t-il un journal des logs ?
» Nuvi 1490T - Recupération des données du journal de trajet dans Mapsource
» Enregistrer puis reproduire journal de trajet Nüvi 465T camions
» cahier journal
» Effacer le journal actif du Navigator V

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum test :: Titre catégorie numéro 1 :: Votre 1er forum-